Qu'est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie tient désormais une place importante parmi les disciplines dont l’objectif est d’offrir une relation d’aide.

Fondée sur l’utilisation du son comme outil thérapeutique, elle contribue à rétablir chez le patient les canaux de communication. Le son, la voix et la musique sont des supports puissants qui peuvent en effet être employés pour restaurer l’équilibre du corps et pour favoriser l’éveil de l’esprit.

Dans le registre verbal et/ou non verbal, cette médiation sonore, musicale, ouvre la porte à une expression et se révèle être un moyen privilégié de communication, de structuration et d’analyse de la relation. Pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation, cette thérapie complémentaire et non médicamenteuse, utilise tous les éléments constitutifs de la musique (son, rythme, mélodie, harmonie et silence).

Il s’agit de prendre en soin des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. Les techniques spécifiques sont adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels physiques ou neurologiques.

Les différentes techniques
La musicothérapie active

Les séances de musicothérapie active offrent au patient la possibilité de s’exprimer librement, de communiquer, mais également de développer sa créativité au travers d’instruments rythmiques et/ou mélodiques, mais aussi vocalement et corporellement.

Il s’agit alors de s’exprimer autrement, simplement, au moyen de dispositifs réfléchis par le musicothérapeute en fonction du projet thérapeutique.

La musicothérapie active favorise une expression non verbale, qui peut s’avérer très utile notamment avec des sujets présentant des difficultés relationnelles, fonctionnelles ou encore lésionnelles.

La musicothérapie réceptive

La musicothérapie réceptive est basée sur l’écoute de musiques. Ces dernières sont choisies spécifiquement par le musicothérapeute et parfois par le patient. Le choix est porté en référence à la culture, aux goûts, à l’âge du patient mais aussi en fonction de sa pathologie.

Cette technique de musicothérapie est utilisée afin de favoriser l’expression verbale. De ce fait, la musicothérapie réceptive va s’adresser à des personnes qui ont la possibilité d’exprimer un vécu, une émotion par la parole. Ainsi, cette parole peut être reprise et permettre au patient un travail psychique ou d’élaboration.

La musicothérapie réceptive s’inscrit donc véritablement dans une démarche d’aide et de soutien.

© 2020 Séverine Pellerin